Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/hochedez/lebadaud.com/ecrire/inc/lang.php on line 32

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/hochedez/lebadaud.com/ecrire/inc/lang.php on line 32

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/hochedez/lebadaud.com/ecrire/inc/acces.php on line 38

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/hochedez/lebadaud.com/ecrire/inc/acces.php on line 39

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/hochedez/lebadaud.com/ecrire/inc/acces.php on line 40

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/hochedez/lebadaud.com/ecrire/inc/flock.php on line 60

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/hochedez/lebadaud.com/ecrire/inc/texte.php on line 1428

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/hochedez/lebadaud.com/ecrire/inc/lang.php on line 32
"Ah ça ira, l'Irak, ça ira : les Al-Arabiya on les pendra !" - Le badaud - La presse autrement !
Le logo du Badaud
Le Badaud, version 2.0
  Tous les jours, les news qui font parler...
 
Accueil
Edito
 
Les articles
Les enquêtes du Badaud
Les lectures du Badaud
Les humeurs du Badaud
Les coups de coeur du Badaud
Le Badaud of the month
 
Les services
Carte du site
Contacts
Acces administrateurs
version texte pour les personnes handicapées visuelles
 
     
 

Les humeurs du badaud

"Ah ça ira, l’Irak, ça ira : les Al-Arabiya on les pendra !"

En marge du bras de fer ONUsien que se livrent Bush et Chirac - oui, je caricature-, une dépêche : "Al-Jazeera et Al-Arabiya interdites en Irak". La frénésie chroniqueuse s’empare de la plume lasse malgré l’heure tardive à laquelle l’on échoue sur cette information majeure. Appels au meurtre, soutien à la simili-résistance de terroristes indéfinis, bref, crimes de lèse-GI sont les forfaits dont les deux télévisions panarabes se sont rendues coupables. Au coin les deux lascars cathodiques, on vous interdit de suivre les activités du Conseil irakien et zob les accréditations pour les ministères ! Pendant deux semaines ! Le verdict est un peu moins rude que ce que le titre de la dépêche laissait entendre. On n’en est pas à la fermeture arbitraire des bureaux des chaînes d’information arabes les plus populaires du moment par une instance gouvernementale transitoire installée par les Etats-Unis. Mais c’est tout de même un peu fort de café, tout ça. L’interdiction des médias qui fâchent m’a toujours semblé être le signe distinctif des régimes totalitaires. Et voilà que le pays que les USA destinent à devenir la nouvelle vitrine démocratique du Moyen Orient prend la tangente "lendemain de Reichstagsbrand" ! Le porte-parole du Conseil irakien condamne en conférence de presse Al-Jazeera et Al-Arabiya pour "promouvoir les différences sectaires en Irak". Et les forces de la so-called "coalition", qui s’appuyent sur les Chiites pour établir leur légitimité, c’est pas jouer des "sectarian differences" ? Ah la belle solution conjoncturelle à problème structurel que voilà ! Pris d’un soudain élan révolutionnaire, Bush junior (faute de pouvoir citer le conseiller qui lui aura soufflé cette lumineuse idée) parade dans les couloirs de la Maison Blanche, chantonne. "Ah ça ira, ça ira, ça Irak ! Les Al-Arabiya on les pendra !" ... La médiacratie décapitée, c’est la démocratie qui a triste mine.


Lire : Al-Jazira et Al-Arabiya interdites de Conseil irakien pendant 15 jours, Le Monde, 23.09.2003


[ Envoyer cet article à un ami ]


Laissez un commentaire:

L'actu vue en dessin par CAD
Inscription à la newsletter

 Inscription
 Désinscription


MC's badaudblog
Ben's badaudblog

Guide des meilleurs hébergeurs Web

Meilleure banque

Comparatif banques en ligne